« Le système commercial multilatéral doit mieux garantizará la liberté d’action climatique »

Répondre au défi du changement climatique apelación de intervenciones résolues de l’ensemble des acteurs économiques, publics comme privés, producteurs comme consommateurs. Elles doivent s’incrire in un quadro cordonné et vigoureux, à l’échelon national bien entendu, mais tout autant au niveau international.

A rebours de ces impératifs, c’est au contraire l’inaction et la confusion qui menacent aujourd’hui. Bien peu de pays peuvent se targuer d’avoir pris des mesures à la hauteur de leurs contribuciones annoncées dans le cadre de l’accord de Paris de 2015, et moins still proponer à l’objectif de limiter le réchauffement a 1,5 °C , o incluso 2°C.

Además, las iniciativas de los marquantes rara vez se inscriben en un marco cooperativo, puesto que sólo tienen por objeto asegurar una coherencia global. Résultat, l’inaction nourrit les tensions, chaque pay reprochant à ses partenaires l’insuffisance de leurs force ; l’échec deordination sape en retour l’action, en diminuant à la fois son efficacité et sa légitimité (pourquoi accepter des contraintes si on a l’impression d’être seul à le faire?).

Los desafíos de la economía política

Multilatéralisme, c’est-à-dire l’organization des Relations internationales sur la base de règles communes, es indispensable para resolver este cercle vicieux, à condition d’être repensé en fonction de cet objectif. Porque el clima es compté y el ritmo multilateral se presta y se encuentra en los compromisos reposantes a menudo en el plus petit dénominateur communin, la prioridad doit être aux políticas internas.

Lea la crónica de Philippe Escande: Artículo reservado para nosotros los suscriptores. « La transición climática es una transformación análoga par son ampleur aux révolutions industrielles du passé »

La tâche est déjà considérable, tant la lutte contre le réchauffement suppone de remises en cause – modèles de consommation et de production, position sociales et industrielles –, tout en nécessitant de trouver les ressources nécessaires à cette gran transform. Le défi le plus pressing de la lutte pour le climat relave donc de l’économie politique: para evocar la inacción, el faut d’abord crea alianzas internas por el clima.

L’interessante position de l’administration américaine

C’est ce qu’a réussi la administración de Joe Biden en parvenant à faire adopter par le Congrès en août 2022 l’Inflation Reduction Act. Este ejemplo es instructivo, porque existe la condición del público para la transición ecológica a las cláusulas de contenido local, clairement contraires aux engagements multilatéraux des Etats-Unis, que se puede formar una coalición entre ambientalistas, empleados e industrias.

Lee también la noticia: Artículo reservado para nosotros los suscriptores. Jean Pisani-Ferry : « La Ley de reducción de la inflación estadounidense puede ser cuestionada sobre la estrategia de la Union européenne en matière climatique »

D’autres solutions étaient envisageables, qui auraient mieux concilié l’initiative américaine avec laordination internationale. Mais les crispations politiques internes étant ce qu’elles sont, qui peut afirmar qu’elles étaient ateignables dans un délai raisonnable ? Cette loi est criticible à beaucoup d’égards et sa structure fait redouter aux Europeens de subir une concurrence déloyale dans le industrie les plus touchées par ces subventions à la decarbonation.

Il vous reste 52,17% de cet article à lire. La suite está reservada para suscriptores.