« Il reste de trente à quarante-cinq jours pour l’offensive ukrainienne », selon le chef d’état-major américain

La capitale Kiev visée par une nouvelle attaque de drones

La défense aérienne ukrainienne a abattu plus d’une vingtaine de drones russes qui visaient Kiev dimanche à l’aube, ont annoncé les autorités ukrainiennes.

« Des drones sont entrés dans la capitale par groupes et depuis des directions différentes. Les forces de défense aérienne ont réussi à détruire plus de deux douzaines de drones ennemis », a fait savoir l’administration militaire de Kiev sur son compte Telegram.

Le nombre exact de drones abattus sera annoncé ultérieurement, a-t-elle ajouté, sans préciser si tous les drones avaient été détruits en vol ou bien si certains avaient touché la ville.

Selon la même source, un appartement a été endommagé par des chutes de débris, de même que des voitures et des câbles de trolleybus. Une personne a été blessée, mais ses jours ne sont pas en danger, a-t-elle écrit sur Telegram.

Une journaliste de l’Agence France-Presse à Kiev a entendu une dizaine d’explosions dans la nuit.

Selon Serhi Popko, chef de l’administration militaire de la capitale, des débris de drones abattus par la défense aérienne ukrainienne sont tombés sur plusieurs districts de la capitale.

Des débris ont chuté sur un immeuble résidentiel du quartier de Chevtchenko, dans le centre de Kiev, sans faire de victime, mais en causant un incendie qui a été éteint par les propriétaires du bâtiment, a déclaré M. Popko sur Telegram.

Dans le district de Sviatochyne, situé dans l’ouest de la capitale, des débris ont provoqué un incendie dans le parc Sovky, un des jardins publics les plus connus de la ville, a fait savoir sur Telegram le maire de Kiev, Vitali Klitschko.

Dans le district de Podil, dans le centre de Kiev, des débris sont tombés sur un espace ouvert, et les médecins arrivés sur place ont pris en charge une personne atteinte d’une crise de « stress aigu », selon M. Klitschko.

Toujours selon le maire, d’autres débris enflammés sont tombés sur une route dans le district central de Solomyanka.