Des athlètes russes inscrites in les équipes syriennes aux Jeux panarabes en Algérie

Para Karina Poludkina, 25 de mayo de 2023 est sans doute une date qui compte. Ce jour-là, au Slava Metreveli Stadium de Sotchi, qui abritait une compétition sportive russe, l’athlète a propulsé son javelot à 49,88 mètres. Récord personal de Nouveau. Elle décroche alors une honorable cinquième place, ce qui la fait grimper au 218Y sonó en la clase mundial, según las mujeres de la Fédération internationale d’athlétisme (World Athletics).

Quelques jours later, le nom de la jeune femme de 19 ans est réapparu à l’occasion des Jeux panarabes, qui se déroulent jusqu’au 15 juillet, en Algérie. Las naciones vingt-deux s’y affrontent dans vingt-deux sports. Dont la Syrie, pour laquelle Karina Poludkina, rebaptisée à cette occasion « Karina Polud », devait concourir, vendredi 7 juillet, si l’on en croit le site official de la competition. Jeudi, dans la soirée, l’athlète a toutefois nié sa présence en Algérie, tout en admettant avoir reçu «una oferta» prestamista para participar en los concursos. Elle n’a pas précisé l’origine de cette ofrece.

En total, en septiembre se apuntaron en nombre de la delegación siria a este evento deportivo panárabe deportistas rusos de diversas disciplinas, sólo el periodista ruso Sergueï Lissine, quien desveló su presencia en un canal deportivo retransmitido en la red social Telegram. « Un escándalo terrible nous atender »estimación-t-il. « Es inconcebible que los atletas rusos puedan participar en Siria sin cambios oficiales de nacionalidad y hasta las fechas. de nacimiento modificado », ajoute-t-il.

Fechas de nacimiento y nombres cambiados

La otra Karina Poludkina, dos ciclistas, una judoka, una gimnasta, una jugadora de bádminton y una nageuse en todas las repeticiones de la periodista. Les dates de naissance deux d’entre elles ont été modifiées, d’autres ont changed de nom ou de prénom.

Lea también: Russes et Biélorusses aux JO : el Conseil de l’Europe prone l’exclusion , el CIO veut prendre son temps

Selon le ministère russe des sports, two des sportives sont des représentantes de l’équipe syrienne, officiellement enregistrées sous cette nationalité auprès des fédérations internationales, et ne font actuellement plus partie des équipes nationales russes.

Para los otros cinco, la información proporcionada en el sitio de juegos panarabes no corresponde a «realidad», expliquait maladroitement dans un communiqué le ministère, le 6 juillet, après avoir été interpellé par la presse. Les federations russes d’athlétisme et de cyclisme ont annoncé, elles, qu’elles allaient se «saisir de l’affaire». Les organisateurs des Jeux panarabes n’ont, à cette heure, pas réagi.

Il vous reste 50,97% de cet article à lire. La suite está reservada para suscriptores.